Monthly Archives

octobre 2017

By Actualité

Accif #2 | Samedi 1er juillet de 16h à 18h, ne manquez pas la Table Ronde autour de la « Diffusion des œuvres » à la Villa Méditerranée

Si nous cédons sur l’exposition de nos œuvres (en salles comme sur les chaînes de télévision), nous perdrons la possibilité in fine d’être accompagnés pour les écrire et les produire. Défendre la place de nos œuvres sur les écrans et dans les grilles de programmes télévisuels c’est défendre la nécessité de soutenir la création. Céder du terrain au moment de la rencontre de nos œuvres avec le public c’est accepter qu’il soit peut-être superflu d’en soutenir toutes les étapes de fabrication. Une politique publique de soutien à la création ne doit pas se préoccuper de l’audience du film, mais doit en garantir sa diffusion. C’est pourquoi réfléchir à une politique de diffusion régionale des œuvres créées en Région c’est penser une véritable politique de soutien à la création qui ne doit pas être basée sur le principe de l’offre et la demande, mais sur le principe de l’accès à tous des films dans leur diversité. Posons ensemble les bases de ce que pourrait être un système de soutien spécifique à une meilleure exposition de nos films en Région, en lien avec les acteurs qui sur le territoire en seront les relais. Quelques pistes : penser un dispositif de pré-visionnement ad hoc, sortie régionale en amont des sorties nationales, mise en lien des lieux de diffusion avec les auteurs dès le processus créatif engagé…

Interviendront Jean-Marie Barbe (producteur, réalisateur, Tënk) ; Céline Dréan (réalisatrice, membre de l’ARBRE (Bretagne)) ; Juliette Grimont (programmatrice du cinéma Le GYPTIS, Marseille) ; Luc Joulé (réalisateur, directeur artistique d’ @Festival Image de Ville)
Modérée par Violaine Harchin (distributrice et productrice Docks 66, membre du collectif cinéma Paca), Régis Sauder (réalisateur, président de l’ACID, membre de l’AARSE)


Table Ronde « Diffusion des œuvres » | Villa Méditerranée. 1er juillet 2017

à retrouver sur notre page Facebook

By Actualité

Accif #2 | Samedi 1er juillet de 14h à 16h, nous vous proposons une Table Ronde autour de la « Création/Production » à la Villa Méditerranée

L’objet de cette table ronde sera de réfléchir ensemble à la manière de produire aujourd’hui des films d’auteur dans un contexte de plus en plus concurrentiel, de restriction budgétaire et de mutation du secteur. Cette table ronde s’articulera autour de trois grands axes : la relation auteur-producteur, la prise de risque et enfin, l’écriture-développement.
Quelques pistes se dessinent déjà qui pourraient soutenir la création indépendante : compte automatique pour les auteurs, ouverture de l’aide à la conception pour les long-métrages documentaires, valorisation de l’engagement des uns ou des autres en terme budgétaire ou des solutions à inventer.
Vers une fabrication plus coopérative ?

Interviendront : Emmanuel-Alain Raynal (producteur, Miyu Productions et président du Bureau court-métrage du SPI) ; Céline Loiseau (productrice TS Productions ; Anna Feillou- réalisatrice, co-présidente d’ATIS (Nouvelle Aquitaine), membre de la Boucle Documentaire) ; Dorothée Sebbagh (réalisatrice) et Nicolas Mazars (responsable juridique de l’audiovisuel et de l’action professionnelle à la SCAM)

Modérée par Jean-Laurent Csinidis – producteur à Les Films de Force Majeur, membre du Bureau de LPA et Jean Boiron Lajous – auteur-réalisateur, membre de l’AARSE, Festival Premier Film


Table Ronde « Création/Production » | Villa Méditerranée. 1er juillet 2017

à retrouver sur notre page Facebook

By Actualité

Accif #2 | Samedi 1er juillet de 10h à 12h, ne manquez pas la Table Ronde « Création partagée » à la Villa Méditerranée.

Ici et là naissent des projets portés par des auteurs qui impliquent un partage avec des artistes provisoires et amateurs dont la place est justifiée par le processus de fabrication : habitants d’un territoire, détenus, usagers de la psychiatrie, travailleurs, collégiens… Il s’agit de faire ‘avec’ plutôt que ‘sur’ et ces participants apportent la plus-value du réel.
Ces films sont des appels d’air dans les mailles tissées serrées de la production cinématographique actuelle. Ils offrent à leurs auteurs l’amplitude d’expérimenter des formes nouvelles, répondant plus à la nécessité du partage qu’à des contraintes économiques ou de diffusion. Cette liberté est peut-être une des causes de leur succès auprès du public et on peut s’en réjouir.
Mais ils rencontrent plus difficilement l’institution, ses financements et son cadre juridique. Même quand ils sont des commandes, c’est au prix de contorsions complexes qu’ils sont éligibles aux aides publiques classiques et aux agréments de diffusion. Le cinéma restant une industrie qui doit créer des emplois, ils mettent à l’épreuve la loi du travail et la notion d’auteur. L’institution doit-elle évoluer pour les accueillir ?

Interviendront : Naïm Aït Sidhoum (architecte, réalisateur, producteur et cofondateur de l’association Vill9 la série à Grenoble) ; Caroline Caccavale (réalisatrice et fondatrice de Lieux fictifs) ; Gilbert Zaffini (ex responsable des activités sociales et culturelles du CE cheminots, Paca) ;

Modérée par Elizabeth Pawlowski (productrice Baldanders films), Séverine Mathieu (réalisatrice et fondatrice de dis-Formes)


Table Ronde « Création partagée » | Villa Méditerranée. 1er juillet 2017

à retrouver sur notre page Facebook

ACCIF#2

By Actualité

Accif #2 | Merci à Annie Gava et Journal Zibeline pour leur soutien et relais !

ACCIF#2

L’Association des Auteurs-Réalisateurs du Sud-Est (AARSE) organise à Marseille, les 30 juin, 1er et 2 juillet, la 2e édition des Assises de la Création Cinématographique Indépendante en France (AC…

à retrouver sur notre page Facebook

Villa Méditerranée à Polygone étoilé

By Actualité

Pour tous ceux qui souhaitent, le Vendredi 30 Juin, assister à la fois à la Table Ronde « Transmedia » à la Villa Méditerranée (15h-18h) et au débat sur « L’oeuvre au temps de la déshumanisation du travail » avec Roland Gori (à partir de 19h) : Suivez le guide ! 🙂 Ci-dessous les trois manières de faire ce trajet (Voiture, Transports en commun et Marche pour les plus courageux)

https://www.google.fr/maps/dir/Villa+M%C3%A9diterran%C3%A9e,+Promenade+Robert+Laffont,+Marseille/Polygone+%C3%A9toil%C3%A9,+Rue+Fran%C3%A7ois+Massabo,+Marseille/@43.3020971,5.3588442,15z/data=!3m1!4b1!4m13!4m12!1m5!1m1!1s0x12c9c0dc94555bd1:0xac289d68b9e1d93c!2m2!1d5.3619793!2d43.2971268!1m5!1m1!1s0x12c9c0ec83ab6e0b:0xa739d14cbf80ec5e!2m2!1d5.3713413!2d43.3048556?hl=fr

https://www.google.fr/maps/dir/Villa+M%C3%A9diterran%C3%A9e,+Promenade+Robert+Laffont,+Marseille/Polygone+%C3%A9toil%C3%A9,+Rue+Fran%C3%A7ois+Massabo,+Marseille/@43.3014913,5.3586035,15z/am=t/data=!4m14!4m13!1m5!1m1!1s0x12c9c0dc94555bd1:0xac289d68b9e1d93c!2m2!1d5.3619793!2d43.2971268!1m5!1m1!1s0x12c9c0ec83ab6e0b:0xa739d14cbf80ec5e!2m2!1d5.3713413!2d43.3048556!3e3?hl=fr

https://www.google.fr/maps/dir/Villa+M%C3%A9diterran%C3%A9e,+Promenade+Robert+Laffont,+Marseille/Polygone+%C3%A9toil%C3%A9,+Rue+Fran%C3%A7ois+Massabo,+Marseille/@43.3011293,5.3623301,16z/data=!3m1!4b1!4m14!4m13!1m5!1m1!1s0x12c9c0dc94555bd1:0xac289d68b9e1d93c!2m2!1d5.3619793!2d43.2971268!1m5!1m1!1s0x12c9c0ec83ab6e0b:0xa739d14cbf80ec5e!2m2!1d5.3713413!2d43.3048556!3e2?hl=fr

Villa Méditerranée à Polygone étoilé

Recherchez des commerces et des services de proximité, affichez des plans et calculez des itinéraires routiers dans Google Maps.

à retrouver sur notre page Facebook

By Actualité

Accif #2 | Vendredi 30 juin 2017 à partir de 19h, Roland Gori (Psychanalyste, auteur notamment d’ »Un monde sans esprit ») nous fait l’honneur d’animer un débat « L’œuvre au temps de la déshumanisation du travail »

« Pourtant, jamais autant qu’aujourd’hui, face à la prolétarisation généralisée de l’existence, les peuples ne se sont montrés affamés de nouvelles forces symboliques, de nouvelles fictions, pour vivre, désirer et rêver ensemble. Au cœur de cette hégémonie culturelle désastreuse, et des crimes de masse qu’elle favorise, l’attente d’un nouveau pacte d’humanité s’exprime.
Il exige d’abord et avant tout de réconcilier la politique et la culture pour sortir du « siècle de la peur » et de renouer avec l’expérience sensible d’une nouvelle révolution symbolique, qui donne au monde et à l’existence ce sens et cette cohérence politique et poétique dont nous sommes aujourd’hui orphelins… »

Suivi à 20h30 d’un apéro-dînatoire (participation libre)




à retrouver sur notre page Facebook