APPEL AUX CINÉASTES
Pour constituer la mémoire cinématographique des gestes de soin, de bienveillance, d’accueil, d’amitié à l’endroit des personnes cherchant refuge aujourd’hui en Europe.
Pour instruire la requête auprès de l’UNESCO et, par la reconnaissance au Patrimoine mondial des actes d’hospitalité, offrir nouvelle protection à ceux-ci.
Pour que se constitue une collection de films-manifestes passés présents et à venir, et que s’institue en octobre à Marseille une cinémathèque à même de les faire retentir.
(Appel aujourd’hui traduit en anglais et italien ; si des traducteurs souhaitent s’en emparer pour le faire franchir d’autres frontières, c’est fantastique





à retrouver sur notre page Facebook